UMUS • Victor Remère

2019

Du 12 avril 2019 au 21 avril 2019

Depuis l’antiquité, les représentations des aliments ont pour constance de rendre compte du vivant à travers la symbolique du repas. À la frontière du sacré et du profane, le rituel du repas constitue un marqueur d’imaginaire et caractérise les sociétés. L’artiste Victor Remère (http://www.victor-remere.fr) propose à l’occasion d’un rendez-vous dans les locaux du Centre Culturel Georges Pomp it up le 12 avril à partir de 19h, d’alimenter les corps et les esprits. Trois recettes réalisées en croûte d’argile, à partir de produits locaux et de saison, témoigneront d’une autre conception de la gastronomie qui dépasse la sensation et l’expérience pour s’attacher à la construction de la pensée, par la réflexion du ventre.

Point de rencontre, vecteur de lien social, le repas est abordé ici en contre-champ de la culture du prêt-à-manger. L’humus est la couche supérieure du sol créée, entretenue et modifiée par la décomposition de la matière organique, principalement par l’action combinée des animaux, des bactéries et des champignons. Le mot latin humus, comme le mot homo, « homme », provient de la racine indo-européenne *ghyom- qui signifiait terre (cf. Jacqueline Picoche 1994, p. 287).