En décembre : le MAGAZINZIN et autres rdv de Noyyyyyéééélllll

C’est parti pour les emplettes de décembre, et on sera encore une fois présent.e.s pour vos plus beaux cadeaux (fait par des artistes locaux, bio et sans sulfites).

Consomme moins, consomme mieux, achète du CCGP-SprayLab !

  • LE MAGAZINZIN par SprayLab

    à la Brasserie d’Auteuil , 76 rue Saint Georges à Nancy
    du 7/12 au 23/12 – ouvert du MARDI au VENDREDI de 11H à 19H
    Soirée/concert d’ouverture le 4/12 (avec BALLADUR & FRAU TROFEA)

TU VEUX DE L’ART SOUS L’SAPIN ?
VIENS VOIR AU MAGAZINZIN !
L’année dernière tu choisissais tes oeuvres sur un écran froid d’ordinateur avec DelivrezNoo par SprayLab ? Cette année on veut de la chaleur, du real, de l’artiste en 3D !
Allez pour la nostalgie on te passera quand même du Mariah Carey !

 

+ SAMEDI 4 DECEMBRE dès 19H, soirée concerts d’ouverture (gratos) 
Avant de pouvoir craquer ton PEL dans de belles sérigraphies, de belles éditions ou encore de beaux objets stylés à mort, on va fêter l’évènement et pendre la crémaillère comme il se doit avec deux beaux concerts :
BALLADUR
Originaire de Villeurbanne, le duo formé de Romain (Omertà, Vinci) et Amédée (Somaticae, OD Bongo) prend depuis ses débuts le parti de faire sauter les serrures en naviguant entre cold wave, post-punk et electronica, le tout sous le patronage d’une immédiateté pop irrésistible. Depuis la sortie de leur premier album en 2015, Balladur s’est forgé la réputation d’être un des groupes live les plus jouissifs de l’hexagone. Leurs concerts sont des expériences totales et jubilatoires, dans lesquelles le duo maquille des outils bruitistes via des compositions fédératrices et donne une noblesse nouvelle à l’électro-pop.
FRAU TROFEA
Power trio noise pop de Metz, assemblé avec des bouts de Singe Blanc, de TSI, des Oï Boys
Frau Trofea danse.

LES ARTISTES PRESENTS AU MAGAZINZIN : 

– Asso SPRAYLAB –
Olivier Bourgois : Graphiste / Illustrateur / Sérigraphe
https://www.instagram.com/zizien/
Martin Payot : Design Graphique & autres bricoles visuelles
https://www.instagram.com/martin.payot/
Clement Martin : Photographe / Artiste
https://www.instagram.com/clementmartingr/
Baptiste Cozzupoli : Photographe / Artiste / Plasticien
https://www.instagram.com/batcozzu/
Victoire Vincent : Graphiste / Illustratrice
https://www.victoire-vincent.fr/
Ox Ox : Artiste / Musicien
https://www.instagram.com/laporte_remy/
Florian Thomas : Artiste / Musicien
https://www.instagram.com/ouero_ovm/
– CHUPACADABRA RECRODS –
Fondée en 2017, Chupacadabra Records est un micro-label d’autoproductions en mode DIY bien déjanté pour Tequilasavate y su Hijo Bastardo et leurs amis…
– L’ANTRE –
Atelier de sérigraphie basé à la MJC Lillebonne.
https://www.facebook.com/lantre.atelier
– MY MONKEY –
Galerie
https://mymonkey.fr/
– BRO BRODERIE –
– CHANTALUH666 –
– JORIS INFANTI –
Artiste / Plasticien
https://www.instagram.com/jorisinfanti/
– RUNS RENO –
Peintre / Illustrateur
https://www.instagram.com/runsreno/
– CHARLES HENRY DE LA FENSCH –
Sérigraphe / Barman
https://www.instagram.com/charleshenryartprint/
– JEAN CHAUVELOT –
Dessinateur
https://www.instagram.com/jeanchauvelot/

 

  • LE P’TIT BAZ’ART
    Samedi 11/12 de 14h à 00h et
    Dimanche 12/12 de 10h à 20h
    Sur le site ALSTOM – 50 rue Oberlin – Nancy

Les artistes CCGP-SprayLab seront présent à la 20e et dernière édition de cet incontournable !
+ d’infos = https://www.facebook.com/events/623541285405326?ref=newsfeed

Depuis 20 ans, le P’tit Baz’Art, agitateur de culture, amène l’art aux pieds des sapins !
Plus de 150 artistes, peintres, sculpteurs, graveurs, créateurs de bijoux, de luminaires, de vêtements, … exposent et mettent en vente leurs créations originales.
De nombreux concerts, installations, performances, animations, et ateliers sont à découvrir tout le week-end.
ENTREE LIBRE – Bar et petite restauration sur place

 

  • La grande escroquerie de Noël – 4ème édition

    Les 17-18-19 décembre
    à Église Saint-Pierre-aux-Nonnains
    1 Rue de la Citadelle, 57000 Metz

    Vendredi 17 déc. 20h00 – 01h00
    Samedi 18 déc. 11h30 – 00h00
    Dimanche 19 déc. 10h00 – 18h00
    ENTREE LIBRE

On sera sur le salon d’artistes avec nos copains messins : allemand 2e langue bienvenu !

Au programme:
>> Le vendredi, concert gratuit pour commencer joyeusement les festivités avec toujours buvette et restauration sur place!
>> Samedi nous ouvrons notre salon ! Venez rencontrer une myriade d’artistes et d’artisans d’ici ou d’ailleurs pour préparer vos cadeaux avant les fêtes.
>> Et le dimanche on sera plus matinaux avec l’incontournable brunch des familles et bien sur le salon sera toujours accessible.
* Un salon d’artistes
* Un manège pour petits et grands
* Un petit marché gastronomique de produits locaux
* Des ateliers participatifs
* Performances & musiques (pas de chant de noël promis)
* Une belle déco
* Une superbe ambiance
* Et on ne le redira pas assez mais aussi plein de bonne choses à boire et à manger sur place.

Festival LOCOMOTION #3

LOCOMOTION #3 du 12 au 27 novembre 2021
au CCGP, la MJC Lillebonne, la galerie MyMonkey

SITE WEB : http://locomotionfestival.fr
FB : https://fb.me/e/37qNhbjk0
INSTA : https://www.instagram.com/locomotionfestival

À partir du 12 Novembre, l’équipe du CCGP, la MJC Lillebonne et la galerie MyMonkey injecteront la deuxième dose de la 3ème ÉDITION DE LOCOMOTION
LOCOMOTION 3 c’est :
1 “festival expérimental de la photographie et de la vidéo”, et non l’inverse
2 jours de concerts et de projections à la MJC Lillebonne les 13 et 14 novembre (le samedi de 14h à 1h, le dimanche de 14 à 23h)
3 expositions au CCGP, la MJC Lillebonne et la galerie MyMonkey du 12 au 27 novembre

  • LES EXPOSITIONS :

ZOOCAREST au CCGP-Spraylab / SORIN MIHAI CALITESCU (Roumanie) / Photographie 
Vernissage le 12 novembre au CCGP – exposition ouverte du 13 au 27/11 tous les jours de 14 à 18h sauf le lundi et dimanche
115 rue Gabriel Mouilleron – NANCY
Sorin Mihai Calitescu, zone dans Bucarest depuis presque 20 ans. Au-delà de faire partie du décor, Sorin photographie la rue brutalement avec ce qu’il trouve. Téléphone, numérique éclaté, reflex Nikon, et même parfois avec rien (les clichés sont incroyables !). Presque 15 ans d’accumulation d’un matériau brut, jamais traité et jamais montré dans lequel rien ne tient debout. Les habitants, les vivants comme les morts, les latents, les errants, les ânes, les pylônes électriques, les maisons, les bus, les métros. Une histoire vraie de Bucarest vécue par un des protagonistes de la pièce de boulevard qui s’y joue. Une plongée jubilatoire dans une banque d’archive ubuesque où la ville et ses fourmis ouvrières déglinguées se mettent en scène, et où déclencher est une question de principe, presque un devoir de mémoire anticipé. Une monographie de l’ère post Ceausescu où l’humain semble livré à lui-même au milieu d’un océan déchaîné.

BOOM BOOM BOOM BOOM  à la MJC Lillebonne (salle 1er degré)  / Collectif YOUPRON (Marion Aeschlimann & Benjamin Villemagne – Lyon)  / Installation – photographie 
Ouverture 13 au 27 Novembre : du lundi au vendredi de 8h30 à 23h & le samedi de 9h30 à 18h
**POUR PUBLIC AVERTI**
14 Rue du Cheval Blanc – NANCY
YOUPRON est une maison d’édition féministe et pro sexe pour celles et ceux ceux qui s’intéressent et se questionnent sur les rapports aux cultures pornographiques, les liens avec le capitalisme et la pop culture. YOUPRON cherche à traiter avec décalage et humour, la réelle place de l’obscénité aujourd’hui.
https://cargocollective.com/marionaeschlimann/YOUPRON-fanzines 

PHANTASMA à la Galerie My Monkey / ANTOINE GRENEZ (Bruxelles) / Photographie  
Vernissage le 19 novembre à 18h30
Ouverture le samedi 20/11 et du 24 au 27/11 de 14h à 18h
111 Rue Charles III – NANCY
Antoine Grenez  est un artiste pluridisciplinaire bruxellois. Il a étudié la photographie à l’ERG dans l’atelier de Gilbert Fastenaekens avant de faire son master à Sint-Lukas Bruxelles avec Aglaia Konrad. Avec quelques solides projets documentaires à son actif, Antoine s’est récemment tourné vers la recherche où la réalité et la fiction se confondent. Son travail a pris un caractère étrange, aux confins du monde connu, cherchant un exotisme presque extraterrestre dans ses images. La recherche d’une certaine étrangeté, un besoin de fiction narrative, le suit lors de ses projets
https://antoinegrenez.com 

LE WEEK-END DE CONCERTS ET PROJECTIONS
samedi 13 14h>01h et dimanche 14 novembre 14h>22h
à la MJC Lillebonne
  • LES PROJECTIONS / double diffusion les 13 et 14 NOVEMBRE à la MJC Lillebonne (14 Rue du Cheval Blanc, Nancy) :

Carte blanche à MICHAEL WOODS (USA)
Body Props Movement / Commodity trading (60mn)
> samedi 13 à 20h + dimanche 14 à 21h
Un cauchemar, une condition perpétuelle d’objet, une érosion du physique, une chute lente devant un voile méchanomorphique, une vrille numérique pénétrant un spectacle mondial. Le premier long métrage du cinéaste iconoclaste américain M. Woods, un film d’une expérience immersive, oscillant entre un cauchemar paralysant et un exercice artistique enivrant. Combinant le 16mm développé à la main et les formes numériques comme le “glitch” et le “datamoshing,” Dailies From Dumpland est un pamphlet Anti-Trump, une oeuvre visionnaire et documentaire sur la situation politique actuelle aux Etats-Unis.
https://old.cjcinema.org/pages/fiche_auteur.php?auteur=838 

TERROR NULLIUS de Soda_Jerk (2018, 54mn, AUSTRALIE)
> samedi 13 à 18h30 + dimanche 14 à 19h30
Soda_Jerk est un collectif qui utilise souvent le remix dans ses œuvres. « Terror Nullius », est une une fable anti-raciste, queer et féministe en détournant des images familières du grand écran, écorchant au passage le mythe national australien. Les camps apocalyptiques du désert de Mad Max deviennent des camps pour réfugié∙e∙s, des moutons mangeurs d’hommes se transforment en insurgés anti-colonialistes et un gang de motardes féministes s’attaque à Mel Gibson. Terror Nullius est une ode rebelle et politique au cinéma et à la pop culture, qu’il se réapproprie avec jouissance. En Australie, le film a perdu tout financement officiel.
https://youtu.be/9-VhE26BVWI 

THIS FILM SHOULD NOT EXIST de Gisella Albertini, Massimo Scocca, Nicolas Drolc (1995-2020, 95mn, ITA/FRA)
> samedi 13 à 16h30 + dimanche 14 à 16h
« This film should not exist » agit tel un braquage de banque. On croit regarder un film cochant toutes les cases du documentaire rock – images d’archives de la tournée 1995, orgiaque, aux côtés de The Oblivians et sous la bénédiction du label Crypt, récits de vie, retours amers sur itinéraires, etc…- puis, à mi-chemin et avec un rictus délicatement appuyé, l’objet nous emmène ailleurs pour nous perdre en forêt. En cela il épouse certainement le parcours artistique de Ben Wallers, personnage central du documentaire.
https://www.lesfilmsfurax.com/films/this-film-should-not-exist/ 

  • LES CONCERTS les 13 & 14 novembre à la MJC Lillebonne (14 Rue du Cheval Blanc, Nancy) :

SAMEDI 13/11 à partir de 21h

JAZZOUX  (Kruut Records / In Paradisum – FR)
La rencontre entre Terrine (Claire Gapenne du groupe de rock industriel Headwar) et Somaticae (auteur de nombreux disques de techno-noise). Dans
leur quête d’une couleur sonore personnelle, ils cherchent  à tordre les genres et les pratiques établies des musiques électroniques conventionnelles afin d’en révéler les failles.
Jazzoux, en quelque sorte, ce serait un jazz futuriste de machines hackés et poussées vers la folie, non sans une pointe d’autodérision.
https://soundcloud.com/user-282742173-704835754 

SOMATICAE  (FR)
Somaticae est une murène électro hybride, entre IDM, indus, ambient, techno, drone, post-punk… liant ces influences dans une musique sombre et vénéneuse https://somaticae.bandcamp.com 

PISITAKUN KUANTALAENG  (Chinabot – THAÏLANDE)
Alors que l’histoire thaïlandaise se déroule actuellement sous la loi martiale à la suite du coup d’État militaire du 22 mai 2014 – le treizième depuis la fin de la monarchie absolue en 1932 – la pratique de Pisitakun représente une rupture décisive avec nombre de ses pairs thaïlandais : il remet en cause des questions fondamentales et de plus en plus valeurs universelles sans simplement dénoncer le fait de la corruption ou offrir de beaux palliatifs. Les œuvres de Pisitakun sont basées sur la spéculation politique et les frustrations externes et internes auxquelles les artistes sont soumis.
Pisitakun explore cette question sur Absolute C.O.U.P., sa deuxième sortie sur Chinabot après SOSLEEP en 2018. Un tourbillon de hard techno, de molam, de rythmes de marche militaire, de pop thaïlandaise et d’instruments thaïlandais traditionnels, c’est une tournée maximaliste à travers le paysage politique et psychique thaïlandais, ne sacrifiant jamais son sens du plaisir méchant dans sa quête de justice politique.
https://www.chinabot.co/pisitakun 

POULPY KILLER UND DAS TURISTA TERRORISTA  (Galactic dance-hall / RPT – FR)
C’est autour du thème de la choucroute, en terre alsacienne, que né le petit poulpe tueur entouré de ses fameux tourista-terroristes. On raconte qu’un puit de lumière cosmique, aux couleurs vertes, jaunes et rouges, sorti des profondeurs de-par les entrailles terrestres. En plissant les yeux, on pouvait y lire une inscription à travers. Trois préceptes : ragga, dancehall et good vibes.
Très vite, lors de son premier voyage à Amsterdam, sa vocation de MC scandant des purs flots de paroles sévèrement affutés devient une réputation. On lui donna le nom de MC-Nunu AKA Poulpy Killer. Il est toujours entouré de ses mystérieux tourista-terroristes : King Churros et Vorace Screamy, qui l’accompagnent à coup de déferlantes de kick, de basses bien grasses et d’instrus épiques.

DIMANCHE 14/11 à 18h

LA DOUCE  (collectif TRÊVE – FR)
Par touches impressionnistes, La Douce esquisse la bande originale d’une expérience cinétique aussi énigmatique qu’une série B passée au broyeur. Telle une araignée, le monstre à 4 mains formé par Ox (Trêve/Spraylab/OnVaMourrirRecords) et Morgan Fortems (Trêve/MyMonkey) tisse une texture narrative fictionnelle et énigmatique coincée entre les années 70 et aujourd’hui.
https://soundcloud.com/trevemusicofficial 

BIG SHIT & HIS TV WONDER  (Jeannie Brie, Théo Strauss – FR)
« De mon sommeil les souvenirs éclatés » / Performance audiovisuelle – 2021
De mon sommeil les souvenirs éclatés est un rêve éveillé. Il s’agit de questionner le processus de réminiscences : comment des souvenirs enfouis nous regagnent à travers des stimuli sensoriels, comment le retranscrire, le mettre en image et en son. Telle une séance d’hypnose, les images mentales surgissent au sein d’une procession psychique.
https://bigshitandhistvwonder.fr/de-mon-sommeil

 

+ DJ SETS 

ET ENCORE ET TOUJOURS le Miam par Alabanane et le Glouglou par la Brasserie de Clemery !

CCGP Éditions au “Numéro” #1, le salon de l’édition du réseau Lora

Nous serons présent ce week-end (les 16 et 17 octobre 2021) sur le Numéro #1, le salon de l’édition du réseau Lora (+ d’infos)

Le réseau d’art contemporain LoRA vous propose de découvrir les productions éditoriales de ses membres et des artistes et éditeur·trice·s invité·e·s, lors d’un week-end de rencontres, mêlant éditions et créations contemporaines autour de propositions singulières et variées.
Pour cette nouvelle édition, Le Centre Pompidou-Metz accueille, pendant 2 jours, le salon des pratiques éditoriales contemporaines pour offrir au public un panorama des éditeur·trice·s du réseau et de leurs nombreuses pratiques : prints, multiples originaux, posters, catalogues d’expositions, livres d’artistes, objets, …
L’édition est un champ d’expérimentation foisonnant et fécond faisant partie des pratiques actuelles de nombreux·euses artistes. Il regroupe d’innombrables disciplines et savoir-faire : illustration, graphisme, typographie, sérigraphie, risographie, volume, photographie, gravure, estampe numérique, …
Grâce à cette nouvelle édition de Numéro, le public aura l’occasion de flâner entre les stands pour découvrir, feuilleter, apprécier et pourquoi pas acquérir des œuvres multiples originales mais surtout pour rencontrer et échanger avec les éditeur·trice·s et les artistes.
Durant deux jours, Numéro #1 propose de venir découvrir des pratiques éditoriales contemporaines et de profiter de son programme de rencontres, d’ateliers et de présentations.

À TABLE – expo/résidence de Charles Husser

À table!
Ce n’est pas vraiment un poulet rôti, c’est du bois ; et les petits pois, c’est de la terre!
Dînette pour les grandes bouches.
À table!
C’est une invitation à venir manger avec les yeux un bon repas du dimanche.
Ouverture le 8 octobre à partir de 18h,
Exposition visible au CCGP du 9 octobre au 17 octobre de 14h à 18h tous les jours sauf le lundi,
dans le respect des règles sanitaires en vigueur

Fils d’un père peintre, et d’une mère plasticienne, Charles Husser a été baigné dans la peinture depuis son plus jeune âge. Adolescent, le jeune et rebelle Husser cherche à s’imposer au moyen de la technique du graffiti. En 2005, il crée un collectif d’artistes-graffeurs qui deux années durant, laissera des traces sous la forme de fresques, tant chez des particuliers que dans des lieux publics entre Nantes et Saint Nazaire. 

En 2007 Charles Husser est admis à l’Ecole Supérieure de Beaux-Arts de Montpellier, d’où il se fait renvoyé peut de temps après son arrivée. L’artiste se consacre ensuite à la peinture. Il investit les rues de Montpellier entre 2009 et 2010, en y accrochant ses peintures faites pour que les passants se les approprient. 

De 2010 à 2011, l’artiste réside à Santiago/Chili, où il réalise divers projets artistiques. De retour en France en 2011, Charles Husser commence à peindre de manière compulsive. Considérant que le support doit aussi lui procurer du plaisir, par le ressenti d’une émotion forte avant même d’accueillir la peinture, il se met en quête du support idéal qui lui permettra de se libérer de la toile. 

En 2013, Charles Husser se sent attiré par l’utilisation du bois comme médium. Il le façonne avec son nouvel outil, une tronçonneuse. C’est le début de son travail de sculpture sur bois. Dès 2014, ses oeuvres sont exposées dans des galeries à Montauban et Toulouse, puis à Copenhague et Genève, entre autres.
En 2018 il rencontre les Titanos au festival Michtô, c’est un coup de foudre pour tout ces humains : il y devient plasticien, petite main constructeur et Pistacoleur.
En octobre 2021 il est en résidence de création au CCGP et vous allez vous régaler !

Les 3-4-5 septembre : c’est la rentrée du CGGP !

Gros programme de rentrée ! Une belle expo photo dans notre cher hangar froid et humide et un week-end plein air foufou en partenariat avec le Royal Royal sur sa guinguette du monde libre (square Chopin) :

  • EXPOSITION PHOTO DU 3 AU 12 SEPTEMBRE : “Blowing in the wind”, Sébastien Lane – au CCGP/Spraylab
Blowing in the wind propose un dialogue entre les murs de Belfast et les paysages irlandais qui l’entourent, en mettant face à face deux séries de photographies qui leurs sont dédiées. La capitale de l’Irlande du Nord, province britannique, porte encore les stigmates d’une relation conflictuelle de plusieurs décennies entre catholiques républicains et protestants loyalistes, et leurs sentiments d’appartenance respectifs à l’Irlande ou au Royaume-Uni. Il en reste aujourd’hui un héritage dont l’aspect social est sûrement le plus prégnant, et imprègne les murs de la ville en faisant résonner un poids commun. Les côtes sauvages irlandaises offrent à ces échos de l’Histoire un coin où s’échouer, où les rafales de vent étouffent le son des armes et invitent à saisir ce que la paix a de fragile et de précieux.
Vernissage : Le 3 Septembre de 18h à 22h selon les conditions sanitaires en vigueur…
Ouverture : du 4 au 12 Septembre de 14h à 18h tous les jours sauf le lundi (sur RDV)

 

  • LES 4 ET 5 SEPTEMBRE : LA GUINGET’S – à la guinguette du monde libre (par le Royal-Royal, Square Chopin, Nancy)
Guinguet’s ou bien ?
Grosse promo sur la bamboche du monde Libre ! Entre deux vagues d’épidémies et la fin des vacances d’été, L’équipe de Spraylab / CCGP et Le Royal Royal t’invitent au square Chopin, pour deux jours de mini festivités avec Ateliers / Concerts / Tournoi de Ping Pong , Mini Marché aux artistes, du boire, du manger … Et les 10 ans du Royal Royal !
AU MENU :
SAMEDI 4 SEPTEMBRE / 12h – 22h
La Guinget’s et 10 ans du Royal Royal :
DE 14H À 19H :
– ATELIER SÉRIGRAPHIE TEXTILE > Détournement de la mode, de la fake marque, Ralph Lorraine, Fred Pérâv, Locoste à foison… imprime ta sape ou des tish ou encore des tote bags.
– STUDIO PHOTO DU GHETTO > prend la pose de la street avc ta sape imprimée. Peut être auras tu la chance d’apparaître dans le prochain mag “La Déroute”.
– ATELIER BRODERIE COUPÉE DÉCALÉE > apprend à broder mieux que ta grand dabs.
– ATELIER GRAFFITI > Vandalise le square, Paye ton blaze, fait un back jump des bacs à sable.
GRAND TOURNOI de Ping Pong de la BUBU : La Buvette n’est plus mais son esprit rôde encore – samedi les qualifs le lendemain les finales
Dj set avec : BOUILLON TUBE B2B ROTOR 45 + OUERO OVM
19H ouverture des 10 ans du Royal Royal ! Concert de COUP DE SIROCCO (surprise comme d’habitude) à 20h
DIMANCHE 5 SEPTEMBRE 12h/20h :
Marché Guinget’s avec :
La Mutinerie / L’Antre Atelier / La Savonnerie Clandestine / Brasserie de Clemery / Hélène Jofa / Le Memô / Run’s Reno / Fikus – XYZ Vegetal / Pomp it up éditions
Dj set : Dr Pretorius ( groovy grouvy set ) and more
17h Concert : AL SHARIT
Clôture : 20h
Restauration et Glou Glou sur Place / Parchemin Sanitaire conseillé

Résidence CMJN / The End

A’y’est ! On est de retour au frais dans notre hangar au 115 rue Gabriel Mouilleron (mais on ne se repose pas encore : RDV cet été et en septembre pour la suite du programme : stay tuned) !
En prenant en compte le report Covid de 2020, c’est finalement un projet de 1 an et 6 mois qui se termine au Musée des Beaux arts de Nancy. Une résidence qui a le mérite d’avoir marqué nos anniversaires (25 ans de Spray, 10 ans de CCGP), soulignant au passage le rôle de ce collectif associatif dans la vie culturelle et artistique de Nancy et sa région depuis les 90’s.

CMJN | GÉNÉRIQUE DE FIN :

L’équipe SprayLab :
Olivier Bourgois, Baptiste Cozzupoli, Jérémy Ferry, Rémy Laporte, Clément Martin, Jean Messerer, Martin Payot, Jérémy Schvartz, Charline Thiriet, Vincent Vicario, Caroline Villemin

Nos artistes invités :
Laurent Boijeot, Joris Infanti, Collectif Ne Rougissez Pas !, Cécilien Malartre, Katja Bot, Sergej Vutuc

L’aide amicale et technique de :
Charles Husser, Sébastien Lane, La Chapelle des Pixels, Olivier Mousty, Julie Mriouah, Florian Thomas, Emmanuel Vaisse, Victoire Vincent, Pierre Vives

Merci à :
Toute l’équipe du Musée des Beaux-Arts
Jeunes & Cité
Nos partenaires (DRAC Grand Est, Région Grand Est, Département de Meurthe & Moselle, la Ville de Nancy)

Une pensée spéciale à Romain Henry, Kid Kreol & Boogie et Lacagette, invités pré-covid

Et “big up” à tous les ami.e.s en coup de main et à toutes les générations précédentes et futures de SprayLab

CMJN présente : le collectif Spraylab

C’est au tour de l’équipe de SprayLab d’être à l’honneur dans cette dernière vidéo de portraits autour de la Résidence CMJN au Musée des Beaux Arts de Nancy.

Entrée libre et quelques visites guidées en nocturne le samedi 26 juin entre 18 et 22h et on discute avec vous autour d’une verre dans le jardin du musée pour le dernier jour de l’expo le dimanche 27 juin à partir de 14h (avec aussi quelques visites guidées).

Le dénominateur commun de notre résidence CMJN se manifeste par une mise en espace décomposée puis liée par une installation géométrique éclatée, un polygone universel dans lequel nous retrouvons les différentes pratiques artistiques des membres actifs de l’association, côtoyant les artistes invités à expérimenter et produire avec nous. Les idées et les pratiques se croisent, s’assemblent puis divergent, s’éloignent et se rapprochent, à l’image de ce que présente l’association SprayLab depuis 25 ans au fond de son hangar froid et humide au 115 rue Gabriel Mouilleron à Nancy.

CMJN présente : Sergej Vutuc

Sergej Vutuc est notre quatrième et dernier invité sur notre résidence CMJN au Musée des Beaux-Arts de Nancy (restitution/expo visible jusqu’au 27 juin 2021).
Aussi discret que reconnu pour son travail plastique et son activisme artistique depuis de nombreuses années, il présente ici le résultat filmé d’une performance audiovisuelle pour 2 projecteurs Super 8.
Performance réalisée le 27/05/2021 sur le site CMJN durant sa semaine de résidence.
Prise de vues : Sébastien Lane / Montage : Vincent Vicario

Originaire d’ex-yougoslavie, ayant voyagé partout où le skateboard, le punk et les cultures urbaines alternatives pouvaient l’emmener, Sergej Vutuc a longtemps vécu en Allemagne et réside maintenant à Paris. Depuis le milieu des années 1990, le travail de Sergej consiste à observer le (sur)développement de la société moderne et la privatisation de l’espace public, la nature étant conquise par le béton, ce même béton étant conquis par l’acte subversif du skateboard. C’est un mouvement nomade à travers l’espace et le temps, un sens infini de la mobilité. Ensuite, il y a la documentation de ce paysage en constante évolution (physique et symbolique) par le biais de la photographie analogique, la performance, l’édition de fanzines, l’organisation d’expositions, la musique, le dessin sur les murs, la collaboration constante et plus généralement l’action et le mouvement ; fragmenter, altérer, réarranger la réalité encore et encore, selon les besoins.

Sergej Vutuc CMJN

CMJN présente : Katja Bot

Portrait de Katja Bot, notre troisième invitée sur la résidence CMJN que l’équipe de CCGP-Spraylab a mené durant 3 mois dans l’espace des expositions temporaires du Musée des Beaux Arts de Nancy. Elle s’approprie la couleur jaune au cœur de notre quadrichromie pour mettre en scène une fresque peuplée de chimères symboliques.

CMJN présente : Collectif Ne Rougissez Pas !

Premiers invités (du 29 mars au 2 avril) de notre résidence CMJN au Musée des Beaux Arts de Nancy, le Collectif Ne Rougissez Pas ! a ouvert le bal de la création au coeur de notre scénographie en s’emparant du Magenta.

La résidence est accessible au public du 28 mai au 27 juin, aux horaires du musée (fermé le mardi).
Entrée gratuit pour les étudiants et les moins de 26 ans – entrée libre pour tous le dimanche 6 juin 

Portrait vidéo :

+ making-of réalisé par le collectif :

Restitution / ouverture au public de CMJN du 28 mai au 27 juin

Après 3 mois de travail acharné, c’est parti et on est fier d’enfin pouvoir vous le partager !
Ouverture des portes sur un autre monde à partir du vendredi 28 mai et jusqu’au 27 juin.
Infos pratiques : https://musee-des-beaux-arts.nancy.fr/agenda-2192/cmjn-une-residence-de-spraylab-guests-16675.html
+ consulter feuille de salle en PDF plus bas

Cyan, Magenta, Jaune,… à la synthèse de ces 3 couleurs élémentaires s’ajoute le Noir pour former une quadrichromie propre au procédé d’imprimerie, matérialisant une image. Les bases de notre résidence au Musée de Beaux-Arts sont posées: réunir, collecter… et révéler le travail du CCGP. Le Centre Culturel Georges Pomp It Up, qui fête ses 10 ans, englobe un lieu d’expérimentations artistiques, des résidences suivies d’expositions et des productions qui enrichissent peu à peu une collection.
4 artistes et collectifs ont été invités à se mêler à nos productions dans une foisonnante scénographie : Collectif Ne Rougissez Pas !, Cécilien Malartre, Katja Bot et Sergej Vutuc. CMJN : 4 couleurs, 4 lettres, 4 invités : une large gamme de teintes et une somme d’individus qui donnent une image de la création dispensée depuis 25 ans au sein de l’association SprayLab.

FEUILLE DE SALLE (utiliser les flèches pour tourner les pages) :

CMJN_Feuille-de-salle-WEB

Résidence CMJN : les rendez-vous en mai & juin 2021

La résidence CMJN du collectif CCGP/Spraylab (et ses invités) au Musée des Beaux Arts de Nancy bat son plein et on est très heureux de vous annoncer qu’après un report d’un an et de longs mois de travail, le résultat sera accessible au public du 28 mai au 27 juin 2021 !

En attendant, on vous invite pour quelques rendez-vous en ligne, notamment avec nos artistes du mois de mai, Katja Bot et Sergej Vutuc, et puis vous pourrez causer avec l’équipe au complet lors de tables rondes en mai et juin.

Toutes les infos ci-dessous et pour nous retrouver sur les réseaux sociaux : #résidenceCMJN

 

Katja construit un imaginaire onirique et énigmatique peuplé d’animaux humains, de végétations étranges et d’éléments du quotidien personnifiés. Tous ces éléments s’entremêlent à des corps aux postures éloquentes et à l’esprit provocateur. Ses protagonistes défendent une idée, vous fixent et vous questionnent.

 

Depuis le milieu des années 1990, le travail de Sergej Vutuc consiste à observer le (sur)développement de la société moderne et la privatisation de l’espace public, la nature étant conquise par le béton, ce même béton étant conquis par l’acte subversif du skateboard. C’est un mouvement nomade à travers l’espace et le temps, un sens infini de la mobilité à travers la photographie analogique, l’édition de fanzines, l’organisation d’expositions, la musique, le dessin sur les murs, la collaboration constante et généralement l’action et son mouvement perpétuel.

 

  • MERCREDI 19 MAI 2021 DE 18:30 À 20:00 // 1 heure avec CMJN, suivie d’une discussion : une résidence artistique au musée des Beaux Arts
    Gratuit. Organisé dans l’auditorium du musée, accès par 1 rue Gustave Simon + retransmission live sur les réseaux

Rencontre avec le collectif SprayLab autour de la résidence de création collective qu’ils mènent au musée des Beaux- Arts de Nancy du 12 mars au 27 juin 2021.

 

  • MERCREDI 16 JUIN 2021 DE 18:30 À 20:00
    1 heure avec SprayLab/CCGP, suivie d’une discussion / SprayLab-CCGP : 25 ans de vie associative, 10 ans de collectif artistique.
    Gratuit. Organisé dans l’auditorium du musée, accès 1 rue Gustave Simon.

Rencontre avec des membres et artistes de différentes générations de l’association SprayLab autour de la question du collectif et de son projet le Centre Culturel Georges Pomp it Up.

 

CMJN : 4 lettres pour 4 espaces au sein d’une scénographie originale élaborée par le collectif, accueillant en plus de leurs productions celles de 4 artistes invités : Ne Rougissez pas !, Cécilien Malartre, Katja Bot et Sergej Vutuc. Cette résidence est à l’image de la quadrichromie propre au procédé d’imprimerie : une large gammes de teintes et une somme d’individus qui donnent une image de la création dispensée depuis 25 ans au sein de l’association SprayLab. 

Résidence CMJN 2021 au Musée des Beaux-Arts de Nancy : mars à juin 2021

Avec le black-out de mars 2020, notre résidence artistique CMJN au Musée des Beaux-Arts de Nancy s’est arrêtée à peine débutée . Mais l’invitation de la Ville de Nancy faite à CCGP-SprayLab d’envahir le Musée des Beaux-Arts a été renouvelée en 2021. Alors, ok, la Covid-19 est toujours là mais nous aussi, plus motivés que jamais de mener à bien ce projet qui regroupe dans une même dynamique créative les membres du collectif comme ses artistes invités ! Car il est encore heureusement possible de produire et créer dans l’espace CMJN élaboré par l’équipe SprayLab dans l’enceinte du Musée, en espérant donc que vous puissiez bientôt voir le résultat de ces longs mois de travail partagé…

En attendant suivez-nous ici, sur le site du Musée des Beaux Arts de Nancy, sur la page Instagram de CMJN (@cmjn_2021), de @spraylabCCGP et du Musée des Beaux Arts (@museebeauxartsnancy), sur Facebook, et sur tous les réseaux sociaux avec :

#résidenceCMJN

AFFICHE_CMJN_2021

Cette résidence est à l’image de cette quadrichromie (Cyan, Magenta, Jaune, Noir) propre au procédé d’imprimerie  : une large gammes de teintes et une somme d’individus qui donnent une image de la création dispensée depuis 25 ans au sein de l’association SprayLab.

4 lettres , 4 espaces au sein des expositions temporaires du musée et 4 artistes ou collectif invités : Collectif Ne Rougissez pas ! (du 29 mars au 2 avril), Cécilien Malartre (du 5 au 11 avril), Katja Bot (du 1er au 14 mai) et Sergej Vutuc (du 10 au 16 mai).

En parallèle : l’intervention permanente des artistes/membres de SprayLab, aussi créateurs de la foisonnante scénographie.

La fusion de cette intense création collective sera présentée au public dès que la situation sanitaire le rendra possible !

DélivrezNoo, c’est fini. Rendez-vous en 2021 !

merci-delivreznoo

Vous avez été près de 150 personnes à avoir commandé sur notre site de “data drive premium au services de l’art” et nous vous en remercions. Nous nous excusons de la gêne occasionnée par les choix musicaux pendant les livraisons et de certaines chorégraphies hasardeuses les accompagnants : c’est ça aussi le service premium de l’association Spraylab ! Nous refermons cette action et l’année 2020 avec le sourire en attendant de vous retrouver enfin EN VRAI dans nos ateliers ou ailleurs.

MERCI ET À BIENTÔT DANS LE VRAI MONDE

Prochain RDV au printemps 2021 dans l’enceinte du Musée des Beaux Arts de Nancy pour notre résidence “CMJN”.

En décembre : DélivrezNoo, un service data-driven au service de l’art par Spraylab

DélivrezNoo-Web

DélivrezNoo, une histoire faite d’artistes locaux te proposant de livrer la culture chez toi. Un tissu artistique local qui perpétue à sa manière la rencontre entre les artistes et les visiteurs des braderies de l’art du « monde d’avant », devenu non essentiel, non covid-friendly, que dalle, tchi, nada, walouh.

Vous voulez un Jean Runs au mur de votre living pour votre dîner de Noël à moins de 7 à la maison, une sérigraphie du fond de collection de Georges pour le vestibule délabré de votre progéniture bohème ou une caravane de la Volo pour parfaire les étagères florissantes de Mamie ? Tout est possible !

Vous commandez sur le site web https://delivreznoo.spraylab.fr et vous payez à la livraison.
Nous vous livrons les 5, 12 et 19 décembre dans un rayon maximum de 10km autour de Spraylab à Nancy

Toutes infos, les articles, les “promo falsh” et autres suprises sont sur le site web https://delivreznoo.spraylab.fr tout le mois de décembre !

DélivrezNoo est une initiative bénévole et non lucrative des membres de l’association SPRAYLAB

Equipe-DelivrezNoo

Annulation de Locomotion#3 et fermeture temporaire du CCGP

Confinement, saison 2… et donc contrainte pour l’équipe du festival Locomotion d’annuler la troisième édition prévue en novembre. Une programmation qui sera reportée. SORIN MIHAI CALITESCU (photos ci-dessous), à peine arrivé de Roumanie, a donc vu sa résidence au CCGP avortée. Mais une édition de ses photos est en cours de réalisation. On vous tient au courant.

Pas grand chose à ajouter à part qu’on espère vous retrouver bientôt !

 

CCGP Éditions au salon de l’édition du réseau Lora / 24 & 25 octobre

Les 24 et 25 Octobre prochain nous sommes invités au numéro 0 du salon de l’édition du réseau Lora. Vous pourrez découvrir les productions éditoriales de ses membres et des artistes et éditeur·trice·s invité·e·s, lors d’un week-end de rencontres, mêlant éditions et créations contemporaines autour de propositions singulières et variées.

Pour la première édition, BLIIIDA accueille, pendant 2 jours, le salon des pratiques éditoriales contemporaines pour offrir au public un panorama des éditeur·trice·s du réseau et de leurs nombreuses pratiques : prints, multiples originaux, posters, catalogues d’expositions, livres d’artistes, objets, …

HUIS CLOS – du 9 au 18 octobre

« Dans les placards d’un appartement dorment des créatures en morceaux, là sans l’être, déposées, séparées et empêchées par la circulation marchande. Quand tout s’arrête ou presque le 17 mars 2020 à midi, on ouvre des portes presque oubliées et on plie, on découpe, on colle, on compose, on recompose devant l’œil froid d’un appareil photo. Il y a des mondes au fond des placards, il a peut-être fallu tout arrêter pour les voir. »
Baptiste Cozzupoli, Caroline Villemin et Victoire Vincent, trois artistes, se sont retrouvés confinés ensemble à Nancy et ont décidé de créer une photographie par jour en utilisant les matériaux qu’ils avaient à disposition. Retrouvez leur travail durant cette exposition.

Ouverture du 9 au 18 octobre de 14 à 18h.

Vernissage le 9 octobre à partir de 16h (masque obligatoire, le lieu pourra être limité en nombre).

Le covidou se tape toujours l’incrust’, n’oublie pas de prendre ton masque.

Prophétie Bâtarde / Résidence & exposition de BRULEX

Résidence de création et exposition de Brulex (sérigraphie, illustration, édition et autres déviances dessinées)
Exposition dans le cadre du festival l’Enfer https://lenferfestival.blogspot.com/
AU CCGP > Ouvertures du 5 au 13 Septembre tous les jours de 14h à 18h.

L’homme est petit, immobile et sans visage. Larve repue, son corps tout entier sourit tandis qu’il pompe méthodiquement depuis sa cachette souterraine, confortable et indifférent. Autour de lui s’affairent des créatures magnifiques, dont jaillissent le soleil et le sang, dont les ailes battantes se confondent avec les flammes et dont les corps nerveux s’entremêlent de ronces. Moquant l’adoration de l’homme pour lui-même, qui dans sa mégalomanie imagine les mystères de la vie à sa propre image, Brulex propose un univers où l’humain plutôt s’efface et laisse place à l’opulence, à la vitalité et à la violente beauté de monstres merveilleux et hybrides, animaux fantastiques et symbiotiques, face auxquels il nous invite à nous prosterner. Dans un geste de révérence pour le monde naturel et le règne animal, il invente avec ses images votives délirantes et déchainées un nouvel ordre religieux et détourne le divin pour réveiller nos esprits et nos yeux. Il nous rappelle que si l’homme excelle tant à détruire et dominer le monde, il devrait pourtant craindre la colère d’une nature dont la grandiose vengeance s’incarne ici dans le sourire grinçant d’un démon solaire et les orbites habitées de crânes grotesques. 

Avec le soutien de la ville de Nancy, du conseil départemental de Meurthe et Moselle, de la région Grand Est et de la DRAC Grand Est.

FOLKLORR / ateliers et création collective estivale

 

Dans le cadre de la saison estivale 2020 Le CCGP et la galerie My monkey organisent du 12 au 21 Août une création collective qui interroge l’Homme et son territoire à travers des récits graphiques.
« FOLKLORR » est une histoire commune, transmédia et ethno fictive des habitants Aoûtiens sous formes d’ateliers et de rencontres. Elle aboutira à une exposition éphémère dans les locaux du CCGP.
En raison des conditions sanitaires en vigueur, chaque atelier seront à jauges limités à 10 personnes et sur réservation obligatoire à ce numéro : 06.82.59.20.96 – Les ateliers sont gratuits.
Le programme
AU CCGP :
– Mercredi 12 Août (le matin ou l’après midi) > Sérigraphie
textile et sticker avec Olivier Bourgois et Rémy Laporte
– Jeudi 13 Août (après midi) > graffiti avec jean Messerer et Jérémy Schwartz
– Vendredi 14 Août : Safari (après midi) > photographie / video avec Vincent Vicario et Clément Martin dans les rues de Nancy. >rdv au CCGP
A Galerie MyMonkey :
– Mardi 18 Août (après midi) : studio photo avec Clément Martin
– Mercredi 19 Août (après midi) : impressions riso et éditions
Avec Morgan Fortems / Martin Payot
> 21 AOUT : EXPO / RESTITUTION au Centre Culturel Georges Pomp it up de 14h – 18h
Cet évènement a lieu grâce au soutien financier de la DRAC Grand Est

Serviette#1 à découvrir au CCGP du 27 juin au 5 juillet

Pour fêter La fin du nouveau début de la fin du monde d’avant les membres du CCGP ont fêté leurs retrouvailles post-confinement pour éditer à plusieurs mains un petit fanzine périodique fait maison

Il est à découvrir aux côtés des productions confinées des membres du collectif au CCGP du 27 juin au 5 juillet, tous les jours de 14h à 18h

CADEAU BONUX : le supplément audio de Serviette#1 (productions sonores confinées)

La fin du nouveau début de la fin du monde d’avant

Exposition / Gel hydro / Installation / Gestes Barrières. Au Centre Culturel Georges Pomp It Up

Notre société nous répètes qu’il faut participer au monde d’après. Malheureusement, les membres du CCGP n’ont pas reçu l’invit. Alors, en attendant le remake de Starship Troopers sur une planète où rien ne va plus, nous sommes heureux de vous revoir pour une exposition foutraque et déconfinée des membres de l’association.

Nous présenterons également SERVIETTE : le nouveau périodique sans queue ni tête à 18 mains.
Avec : Vincent Vicario / Remy Laporte / Olivier Bourgois / Victoire Vincent / Clement Martin / Baptiste Cozzupoli / Martin Payot / Caroline Villemin / Jeremy Ferry / Guillaume Le fils de batou.

Venez profiter d’un café ou d’un verre de gel hydroalcoolique pendant les ouvertures de l’expo du Samedi 27 Juin au Dimanche 5 Juillet tous les jours de 14h à 18h. Jauge limitée à 10 personnes dans l’espace. Ne cherchez pas d’horaire et date de vernissage, y’en a pas.

CMJN vs COVID-19

En attendant de vous redonner des nouvelles, de vous revoir, de vous faire la bise ou serrer la main, et de (on l’espère) reprendre vite le superbe projet de résidence qui venait tout juste de commencer avec l’arrivée de Cécilien Malartre, on vous souhaite plein de belles choses humaines et créatives malgré le contexte. Avec quelques images de l’installation d’ouverture du 6 mars, papier-peint & lumières par Cécilien Malartre.

CMJN : Apérographik le 14 mars / événement annulé

Mise à jour, le 13/03/2020 : En raison des mesures liées au Covid-19, l’événement est annulé. Nous vous tiendrons régulièrement au courant du déroulement de la résidence et surtout de l’impact éventuel sur les événements publiques à venir.

‘Ment qu’c’est gros, ça gets môl? Si t’as pas fait lorrain première langue, te parler en chinois aurait le même effet.
Nous vous proposons pour cette nouvelle édition de l’ApéroGrafik de Pomp it up, un bref aperçu du parler lorrain. Les participants devront piocher dans une urne un mot / une expression lorraine pour ensuite l’illustrer par le dessin ou le collage ou même les deux.
Dans apérografik il y a apéro… Cette fois il sera sans alcool, vive le jus de goyave…
RDV samedi 14 mars dans le péristyle du musée des Beaux-Arts de 15h à 18h / INFOS PRATIQUES

Dans le cadre de la résidence CMJN de Spraylab-CCGP au Musée des Beaux-arts de Nancy, et du week-end de l’art contemporain, réseau LORA.

CMJN en mars : Cécilien Malartre, premier artiste invité

CMJN, la résidence de Spraylab – CCGP au Musée des Beaux-arts de Nancy, s’ouvre en mars avec l’entrée en résidence du premier artiste invité : Cécilien Malartre

Son inconditionnel rapport au dessin le conduit vers des techniques diversifiées comme la gravure, la sérigraphie ou bien la sculpture qui n’est, en somme, qu’un dessin en trois dimensions. Sa gourmandise graphique n’a pas de limite. Il fait de la micro-édition avec l’imprimerie NASA, il réalise des livres où les images et les textes se mélangent, se brouillent et donnent au lecteur quelques vertiges graphiques.

À l’aise dans tous les formats et échelles, il passe du timbre-poste au retable sculpté de 4 mètres par 8 mètres jusqu’à la confrontation d’une installation dans un espace paysagé au Sancy.


Vidéo : “retable fantasmagorique” présenté au CCGP lors de l’exposition/résidence de l’artiste en mai 2014

Rien ne lui résiste. Il lui faut de la matière, du répondant !

Son expression brute donne une impression d’inachevé, sans concession, volontairement primitive et sans fioriture. Ça passe ou ça casse.

Dans le même temps, sa sensualité transpire dans tous ses sujets, sa pugnacité accompagne chaque étape de l’oeuvre jusqu’à une précision et une méticulosité déstabilisantes. Sa douceur se révèle dans la performance technique qui fait l’objet terminé.

 

Calendrier des événements CMJN du mois de mars :

  • vendredi 6 mars – 18h>21h : ouverture publique de CMJN et rencontre avec Cécilien Malartre (événement facebook)
  • samedi 14 mars – 15h>18h : ApéroGraphik
  • samedi 28 mars – 18h>21h : finissage et restitution de la résidence de Cécilien Malartre, ouverture au public de l’espace de travail de l’artiste invité

+ INFOS PRATIQUES : site du Musée des Beaux-arts de Nancy

CMJN : Résidence du CCGP au Musée des Beaux-arts de Nancy

Du 6 mars au 21 juin 2020

Au Musée des Beaux-arts de la ville de Nancy

 

4 lettres, 4 mois, 4 espaces au sein des expositions temporaires du musée et 4 temps forts de programmation : 3 artistes ou collectif invités et la synthèse de tout ça avec une réalisation collective des membres de l’association. Ces 4 mois d’expositions seront ponctués d’événements au sein du musée : Concerts / Performances / Ateliers participatifs / Rencontres.

Cette résidence est à l’image de cette quadrichromie propre au procédé d’imprimerie  : une large gammes de teintes et une somme d’individus qui donnent une image de la création dispensée depuis 25 ans au sein de l’association SprayLab et depuis 10 ans dans le projet CCGP.

Avec :
  • Du 6 mars au 28 mars : résidence de Cécilien Malartre
  • Du 11 au 19 avril : résidence du collectif Ne Rougissez Pas
  • Du 15 au 31 mai : résidence des street artistes Kid Créole & Boogie
  • Du mois de juin : présentation complète des espaces de Cécilien Malartre, Ne Rougissez Pas, Kid Kréol & Boogie, La Cagette et CCGP.

Bientôt plus de détails sur les événements de la résidence !

Capsule Motel [Locomotion]

Lauréat de l’appel à projet Locomotion #2, Capsule est un collectif de six artistes fondé à Poitiers.
Orienté autour de l’image en mouvement, les productions de Capsule sont protéiformes et croisent plusieurs champs culturels. Capsule Motel est une installation qui transforme l’espace d’exposition en un environnement troublant, étrangement familier… Un fil narratif que le visiteur est invité à découvrir au travers d’éléments avec lesquels il peut interagir. Ces objets « vivants » laissent entrevoir les souvenirs passés
de voyageurs aux histoires énigmatiques. Cette chambre de motel, où les spectateurs prennent quartier pendant un temps, propose une halte lors d’un voyage où le temps
se sépare du réel.

www.spraylab.fr
www.locomotionfestival.fr
instagram @capsulecollectif

Ouverture du 9 au 24 Novembre du mercredi au Dimanche.

HUMUS • Victor Remère

Victor Remère (www.victor-remere.fr)

Installation, performance, peinture

 

Depuis l’antiquité, les représentations des aliments ont pour constance de rendre compte du vivant à travers la symbolique du repas. À la frontière du sacré et du profane, le rituel du repas constitue un marqueur d’imaginaire et caractérise les sociétés. L’artiste Victor Remère propose à l’occasion d’un rendez-vous dans les locaux du Centre Culturel Georges Pomp it up le 12 avril à partir de 19h, d’alimenter les corps et les esprits. Trois recettes réalisées en croûte d’argile, à partir de produits locaux et de saison, témoigneront d’une autre conception de la gastronomie qui dépasse la sensation et l’expérience pour s’attacher à la construction de la pensée, par la réflexion du ventre.

Point de rencontre, vecteur de lien social, le repas est abordé ici en contre-champ de la culture du prêt-à-manger. L’humus est la couche supérieure du sol créée, entretenue et modifiée par la décomposition de la matière organique, principalement par l’action combinée des animaux, des bactéries et des champignons. le mot latin humus, comme le mot homo, « homme », provient de la racine indo-européenne *ghyom- qui signifiait terre (cf. Jacqueline Picoche 1994, p. 287).

 

> VERNISSAGE LE VENDREDI 12 AVRIL À PARTIR DE 19H00 
> EXPOSITION DU 13 AU 21 AVRIL – tous les jours de 14h00 à 18h00, au Centre Culturel Georges Pomp It Up, 115 rue Gabriel Mouilleron, Nancy.