CCGP Éditions au “Numéro” #1, le salon de l’édition du réseau Lora

Nous serons présent ce week-end (les 16 et 17 octobre 2021) sur le Numéro #1, le salon de l’édition du réseau Lora (+ d’infos)

Le réseau d’art contemporain LoRA vous propose de découvrir les productions éditoriales de ses membres et des artistes et éditeur·trice·s invité·e·s, lors d’un week-end de rencontres, mêlant éditions et créations contemporaines autour de propositions singulières et variées.
Pour cette nouvelle édition, Le Centre Pompidou-Metz accueille, pendant 2 jours, le salon des pratiques éditoriales contemporaines pour offrir au public un panorama des éditeur·trice·s du réseau et de leurs nombreuses pratiques : prints, multiples originaux, posters, catalogues d’expositions, livres d’artistes, objets, …
L’édition est un champ d’expérimentation foisonnant et fécond faisant partie des pratiques actuelles de nombreux·euses artistes. Il regroupe d’innombrables disciplines et savoir-faire : illustration, graphisme, typographie, sérigraphie, risographie, volume, photographie, gravure, estampe numérique, …
Grâce à cette nouvelle édition de Numéro, le public aura l’occasion de flâner entre les stands pour découvrir, feuilleter, apprécier et pourquoi pas acquérir des œuvres multiples originales mais surtout pour rencontrer et échanger avec les éditeur·trice·s et les artistes.
Durant deux jours, Numéro #1 propose de venir découvrir des pratiques éditoriales contemporaines et de profiter de son programme de rencontres, d’ateliers et de présentations.

À TABLE – expo/résidence de Charles Husser

À table!
Ce n’est pas vraiment un poulet rôti, c’est du bois ; et les petits pois, c’est de la terre!
Dînette pour les grandes bouches.
À table!
C’est une invitation à venir manger avec les yeux un bon repas du dimanche.
Ouverture le 8 octobre à partir de 18h,
Exposition visible au CCGP du 9 octobre au 17 octobre de 14h à 18h tous les jours sauf le lundi,
dans le respect des règles sanitaires en vigueur

Fils d’un père peintre, et d’une mère plasticienne, Charles Husser a été baigné dans la peinture depuis son plus jeune âge. Adolescent, le jeune et rebelle Husser cherche à s’imposer au moyen de la technique du graffiti. En 2005, il crée un collectif d’artistes-graffeurs qui deux années durant, laissera des traces sous la forme de fresques, tant chez des particuliers que dans des lieux publics entre Nantes et Saint Nazaire. 

En 2007 Charles Husser est admis à l’Ecole Supérieure de Beaux-Arts de Montpellier, d’où il se fait renvoyé peut de temps après son arrivée. L’artiste se consacre ensuite à la peinture. Il investit les rues de Montpellier entre 2009 et 2010, en y accrochant ses peintures faites pour que les passants se les approprient. 

De 2010 à 2011, l’artiste réside à Santiago/Chili, où il réalise divers projets artistiques. De retour en France en 2011, Charles Husser commence à peindre de manière compulsive. Considérant que le support doit aussi lui procurer du plaisir, par le ressenti d’une émotion forte avant même d’accueillir la peinture, il se met en quête du support idéal qui lui permettra de se libérer de la toile. 

En 2013, Charles Husser se sent attiré par l’utilisation du bois comme médium. Il le façonne avec son nouvel outil, une tronçonneuse. C’est le début de son travail de sculpture sur bois. Dès 2014, ses oeuvres sont exposées dans des galeries à Montauban et Toulouse, puis à Copenhague et Genève, entre autres.
En 2018 il rencontre les Titanos au festival Michtô, c’est un coup de foudre pour tout ces humains : il y devient plasticien, petite main constructeur et Pistacoleur.
En octobre 2021 il est en résidence de création au CCGP et vous allez vous régaler !

Les 3-4-5 septembre : c’est la rentrée du CGGP !

Gros programme de rentrée ! Une belle expo photo dans notre cher hangar froid et humide et un week-end plein air foufou en partenariat avec le Royal Royal sur sa guinguette du monde libre (square Chopin) :

  • EXPOSITION PHOTO DU 3 AU 12 SEPTEMBRE : “Blowing in the wind”, Sébastien Lane – au CCGP/Spraylab
Blowing in the wind propose un dialogue entre les murs de Belfast et les paysages irlandais qui l’entourent, en mettant face à face deux séries de photographies qui leurs sont dédiées. La capitale de l’Irlande du Nord, province britannique, porte encore les stigmates d’une relation conflictuelle de plusieurs décennies entre catholiques républicains et protestants loyalistes, et leurs sentiments d’appartenance respectifs à l’Irlande ou au Royaume-Uni. Il en reste aujourd’hui un héritage dont l’aspect social est sûrement le plus prégnant, et imprègne les murs de la ville en faisant résonner un poids commun. Les côtes sauvages irlandaises offrent à ces échos de l’Histoire un coin où s’échouer, où les rafales de vent étouffent le son des armes et invitent à saisir ce que la paix a de fragile et de précieux.
Vernissage : Le 3 Septembre de 18h à 22h selon les conditions sanitaires en vigueur…
Ouverture : du 4 au 12 Septembre de 14h à 18h tous les jours sauf le lundi (sur RDV)

 

  • LES 4 ET 5 SEPTEMBRE : LA GUINGET’S – à la guinguette du monde libre (par le Royal-Royal, Square Chopin, Nancy)
Guinguet’s ou bien ?
Grosse promo sur la bamboche du monde Libre ! Entre deux vagues d’épidémies et la fin des vacances d’été, L’équipe de Spraylab / CCGP et Le Royal Royal t’invitent au square Chopin, pour deux jours de mini festivités avec Ateliers / Concerts / Tournoi de Ping Pong , Mini Marché aux artistes, du boire, du manger … Et les 10 ans du Royal Royal !
AU MENU :
SAMEDI 4 SEPTEMBRE / 12h – 22h
La Guinget’s et 10 ans du Royal Royal :
DE 14H À 19H :
– ATELIER SÉRIGRAPHIE TEXTILE > Détournement de la mode, de la fake marque, Ralph Lorraine, Fred Pérâv, Locoste à foison… imprime ta sape ou des tish ou encore des tote bags.
– STUDIO PHOTO DU GHETTO > prend la pose de la street avc ta sape imprimée. Peut être auras tu la chance d’apparaître dans le prochain mag “La Déroute”.
– ATELIER BRODERIE COUPÉE DÉCALÉE > apprend à broder mieux que ta grand dabs.
– ATELIER GRAFFITI > Vandalise le square, Paye ton blaze, fait un back jump des bacs à sable.
GRAND TOURNOI de Ping Pong de la BUBU : La Buvette n’est plus mais son esprit rôde encore – samedi les qualifs le lendemain les finales
Dj set avec : BOUILLON TUBE B2B ROTOR 45 + OUERO OVM
19H ouverture des 10 ans du Royal Royal ! Concert de COUP DE SIROCCO (surprise comme d’habitude) à 20h
DIMANCHE 5 SEPTEMBRE 12h/20h :
Marché Guinget’s avec :
La Mutinerie / L’Antre Atelier / La Savonnerie Clandestine / Brasserie de Clemery / Hélène Jofa / Le Memô / Run’s Reno / Fikus – XYZ Vegetal / Pomp it up éditions
Dj set : Dr Pretorius ( groovy grouvy set ) and more
17h Concert : AL SHARIT
Clôture : 20h
Restauration et Glou Glou sur Place / Parchemin Sanitaire conseillé

Résidence CMJN / The End

A’y’est ! On est de retour au frais dans notre hangar au 115 rue Gabriel Mouilleron (mais on ne se repose pas encore : RDV cet été et en septembre pour la suite du programme : stay tuned) !
En prenant en compte le report Covid de 2020, c’est finalement un projet de 1 an et 6 mois qui se termine au Musée des Beaux arts de Nancy. Une résidence qui a le mérite d’avoir marqué nos anniversaires (25 ans de Spray, 10 ans de CCGP), soulignant au passage le rôle de ce collectif associatif dans la vie culturelle et artistique de Nancy et sa région depuis les 90’s.

CMJN | GÉNÉRIQUE DE FIN :

L’équipe SprayLab :
Olivier Bourgois, Baptiste Cozzupoli, Jérémy Ferry, Rémy Laporte, Clément Martin, Jean Messerer, Martin Payot, Jérémy Schvartz, Charline Thiriet, Vincent Vicario, Caroline Villemin

Nos artistes invités :
Laurent Boijeot, Joris Infanti, Collectif Ne Rougissez Pas !, Cécilien Malartre, Katja Bot, Sergej Vutuc

L’aide amicale et technique de :
Charles Husser, Sébastien Lane, La Chapelle des Pixels, Olivier Mousty, Julie Mriouah, Florian Thomas, Emmanuel Vaisse, Victoire Vincent, Pierre Vives

Merci à :
Toute l’équipe du Musée des Beaux-Arts
Jeunes & Cité
Nos partenaires (DRAC Grand Est, Région Grand Est, Département de Meurthe & Moselle, la Ville de Nancy)

Une pensée spéciale à Romain Henry, Kid Kreol & Boogie et Lacagette, invités pré-covid

Et “big up” à tous les ami.e.s en coup de main et à toutes les générations précédentes et futures de SprayLab

CMJN présente : le collectif Spraylab

C’est au tour de l’équipe de SprayLab d’être à l’honneur dans cette dernière vidéo de portraits autour de la Résidence CMJN au Musée des Beaux Arts de Nancy.

Entrée libre et quelques visites guidées en nocturne le samedi 26 juin entre 18 et 22h et on discute avec vous autour d’une verre dans le jardin du musée pour le dernier jour de l’expo le dimanche 27 juin à partir de 14h (avec aussi quelques visites guidées).

Le dénominateur commun de notre résidence CMJN se manifeste par une mise en espace décomposée puis liée par une installation géométrique éclatée, un polygone universel dans lequel nous retrouvons les différentes pratiques artistiques des membres actifs de l’association, côtoyant les artistes invités à expérimenter et produire avec nous. Les idées et les pratiques se croisent, s’assemblent puis divergent, s’éloignent et se rapprochent, à l’image de ce que présente l’association SprayLab depuis 25 ans au fond de son hangar froid et humide au 115 rue Gabriel Mouilleron à Nancy.

CMJN présente : Sergej Vutuc

Sergej Vutuc est notre quatrième et dernier invité sur notre résidence CMJN au Musée des Beaux-Arts de Nancy (restitution/expo visible jusqu’au 27 juin 2021).
Aussi discret que reconnu pour son travail plastique et son activisme artistique depuis de nombreuses années, il présente ici le résultat filmé d’une performance audiovisuelle pour 2 projecteurs Super 8.
Performance réalisée le 27/05/2021 sur le site CMJN durant sa semaine de résidence.
Prise de vues : Sébastien Lane / Montage : Vincent Vicario

Originaire d’ex-yougoslavie, ayant voyagé partout où le skateboard, le punk et les cultures urbaines alternatives pouvaient l’emmener, Sergej Vutuc a longtemps vécu en Allemagne et réside maintenant à Paris. Depuis le milieu des années 1990, le travail de Sergej consiste à observer le (sur)développement de la société moderne et la privatisation de l’espace public, la nature étant conquise par le béton, ce même béton étant conquis par l’acte subversif du skateboard. C’est un mouvement nomade à travers l’espace et le temps, un sens infini de la mobilité. Ensuite, il y a la documentation de ce paysage en constante évolution (physique et symbolique) par le biais de la photographie analogique, la performance, l’édition de fanzines, l’organisation d’expositions, la musique, le dessin sur les murs, la collaboration constante et plus généralement l’action et le mouvement ; fragmenter, altérer, réarranger la réalité encore et encore, selon les besoins.

Sergej Vutuc CMJN

CMJN présente : Katja Bot

Portrait de Katja Bot, notre troisième invitée sur la résidence CMJN que l’équipe de CCGP-Spraylab a mené durant 3 mois dans l’espace des expositions temporaires du Musée des Beaux Arts de Nancy. Elle s’approprie la couleur jaune au cœur de notre quadrichromie pour mettre en scène une fresque peuplée de chimères symboliques.

CMJN présente : Collectif Ne Rougissez Pas !

Premiers invités (du 29 mars au 2 avril) de notre résidence CMJN au Musée des Beaux Arts de Nancy, le Collectif Ne Rougissez Pas ! a ouvert le bal de la création au coeur de notre scénographie en s’emparant du Magenta.

La résidence est accessible au public du 28 mai au 27 juin, aux horaires du musée (fermé le mardi).
Entrée gratuit pour les étudiants et les moins de 26 ans – entrée libre pour tous le dimanche 6 juin 

Portrait vidéo :

+ making-of réalisé par le collectif :

Restitution / ouverture au public de CMJN du 28 mai au 27 juin

Après 3 mois de travail acharné, c’est parti et on est fier d’enfin pouvoir vous le partager !
Ouverture des portes sur un autre monde à partir du vendredi 28 mai et jusqu’au 27 juin.
Infos pratiques : https://musee-des-beaux-arts.nancy.fr/agenda-2192/cmjn-une-residence-de-spraylab-guests-16675.html
+ consulter feuille de salle en PDF plus bas

Cyan, Magenta, Jaune,… à la synthèse de ces 3 couleurs élémentaires s’ajoute le Noir pour former une quadrichromie propre au procédé d’imprimerie, matérialisant une image. Les bases de notre résidence au Musée de Beaux-Arts sont posées: réunir, collecter… et révéler le travail du CCGP. Le Centre Culturel Georges Pomp It Up, qui fête ses 10 ans, englobe un lieu d’expérimentations artistiques, des résidences suivies d’expositions et des productions qui enrichissent peu à peu une collection.
4 artistes et collectifs ont été invités à se mêler à nos productions dans une foisonnante scénographie : Collectif Ne Rougissez Pas !, Cécilien Malartre, Katja Bot et Sergej Vutuc. CMJN : 4 couleurs, 4 lettres, 4 invités : une large gamme de teintes et une somme d’individus qui donnent une image de la création dispensée depuis 25 ans au sein de l’association SprayLab.

FEUILLE DE SALLE (utiliser les flèches pour tourner les pages) :

CMJN_Feuille-de-salle-WEB