Chill up festival x CCGP : Pomp it up battle

Dans le cadre de :
✯ CHILL UP FESTIVAL #4 ✯
✯ Du 12 au 17 avril 2016 ✯
▬▬▬▬▬▬▬
Production Chill Up Festival & Centre culturel Georges Pomp It Up

Le “Chill Up Festival” et l’association “Spraylab” vous présente “LE POMP IT UP BATTLE”.

Détourné, revisité ou remixé, cet événement jouera avec les codes habituels des contests de DANSE, afin de créer un spectacle unique en son genre, assaisonné à la sauce CCGP ma gueule!
▬▬▬▬▬▬▬
Speakers : JonJo & Rachid Wallas
DJ : Fonkmaz
Juges : Grand Master Fatch – Lil Babouche – Scoolio
Catégories : Surprise
Price Money : Surprise
Battles 2 Vs 2

Inscription gratuite pour les danseurs, directement sur le mur de l’événement, limité à 8 équipes !

Acceuil des danseurs à partir de 17h30, début des festivités à 18h!

Entrée public : Prix libre!

 

 

 

 

12916907_988935387838322_3374461811733198661_o

Paul Parant : du 25 au 27 Mars 2016

“Paul Parant est un bois fumant, un bois dans lequel jailli un lac, un lac dans lequel se repose un temple, un temple où rêve un temple.

Les dessins, gravures, collages et sérigraphies qu’il présentent aujourd’hui au CCGP donnent la preuve d’une vie en parallèle, une vie dans les obliques. Là, on y retrouve quelques esprits égarés, en lévitation ou scellés à la roche. Le tout dans un univers chatoyant et harmonieux. Pour l’exposition on en est là.”

 

http://paulparant.com

12822975_1112973272060168_2023132724_o

La Journée Internationale de l’Autocollant / Apéro Graphik #11

Les productions de l’inquisition et le Centre Culturel Georges Pomp it up présentent la journée internationale de l’autocollant d’Art de Nancy.
Par l’intermédiaire des réseaux sociaux nous avons fait un appel à contribution international. AU fur et à mesure des semaines nous avons reçus des courriers d’un peu partout et avons récolté les contributions.
Cette soirée sera un moment d’échange autour du stickers mais aussi un moment de création dans le cadre d’un apéro graphik vous proposant de pouvoir en créer.
L’ensemble des autocollants récupérer, créer seront redistribués que ce soit aux participants à la contribution ou à cette soirée.
Le vendredi 20 novembre 2015 à partir de 19h00.
https://www.facebook.com/bernardogui.delasainteinquisition?fref=ts
La Journée Internationnale de l'Autocollant

United Dead Artist “Danse Mort & Veuves Joyeuses”

United Dead Artists produit des livres, des revues et des objets destinés aux adultes. Au delà des mots, United Dead Artists croit à la puissance émotionnelle des images.La danse macabre représente dans la littérature, la peinture ou la sculpture du XIVème au XVIème siècle, l’entraînement inexorable de tous les humains,quelle que soit leur position sociale, dans un cortège solidaire vers un destincommun : la mort.

Pour la prochaine exposition United dead artists, cette sarabande infernale emportera dans son sillon, des dessinateurs moribonds qui vous enseigneront l’Ars moriendi. Le salut de votre âme n’est pas assuré, il vous reste encore quelques prières à prononcer pour qu’Azraël, Lilith et Lucifer associés cessent de vous tourmenter.

Vernissage le Vendredi 06.11 à partir de 19h. Ouvertures tous les jours de 14h à 18h du Samedi 07.11 au Dimanche 15.11
www.uniteddeadartists.com

UDA2

Respublica Von Taztika – Cover du clip et concert au casque

LA RESPUBLICA VON TAZTIKA présentera vendredi 16 octobre son premier clip largement conçu et réalisé au CCGP en mars 2014.
Le morceau s’intitule BOO-YEE et il est question de poézit-zitoun.
À cette occasions le groupe jouera quelques morceaux sur un dispositif d’écoute au casque.

VON TAZTIKA diffuse son groove abrasif depuis 2013, mais ses membres collaborent ensemble depuis de longues années. Apprentis sorciers dans les laboratoires de la fusion (Atomic Kids), architecte sonore de l’Ôtre Ville, griots mutant dans le projet C.R.A.P.O, les activistes de la RESPUBLICA affirment une identité artistique nomade et boulimique. L’essence du projet est résolument électro hip-hop, mais les instruments acoustiques, guitare et batterie, apportent une tonalité bruiteuse qui tranche avec les samples et les matières digitales. D’où cette appellation singulière : groove abrasif, qui traduit une volonté assumée de contrastes.
Les textes explorent avec une curiosité rageuse les facettes de notre époque tumultueuse. Entre réel à l’état vif et utopie concrète LA RESPUBLICA VON TAZTIKA pourrait être alors l’ambassade poétique et musicale de ce Tout-Monde si cher à Edouard Glissant.

AMANDINE TURRI HOELKEN : “ZONE 54 – I LOVE YOU FUCK OFF”

ZONE 54 est un projet documentaire photographique réalisé par Amandine Turri Hoelken en argentique (moyen format 6×7) à la fois expérimental, social et anthropologique autour des « zonards » rencontrés à Nancy.

• Quelques mots sur le documentaire :
J’ai entrepris ce travail sur les « zonards » en 2012. Pour eux, la « zone » représente la ville et ses alentours, l’endroit dans lequel ils vivent et se déplacent, c’est alors naturellement qu’ils se nomment ainsi.
Durant ces trois années, j’ai suivi de manière régulière (à raison de 2 à 3 jours par semaine) une quinzaine de personnes que j’ai rencontrées à Nancy et que j’ai eu l’occasion d’accompagner à Paris et en Bretagne. Ces années à leurs cotés m’ont permis de comprendre et de connaitre leur quotidien : la manche, mais aussi l’entraide, les squats et les voyages. Avec eux j’ai ressenti et vécu des moments de dialogue, de rire et de silence, des périodes festives, de découragement et le quotidien le plus simple. Ainsi, grâce à leur confiance, je peux aujourd’hui témoigner de leur quotidien auquel ils m’ont offert l’accès. J’ai travaillé avec eux de manière collaborative : une fois mes films développés et imprimés, je leur montrais et donnais mes photographies et nous en discutions. Nous parlions ensemble de la voie à suivre, des éléments thématiques sur- ou sous-exposés dans mes photographies.

A travers ma manière d’aborder ce documentaire et ses différentes modalités d’expositions, j’ai cherché à construire un savoir collectif et trouver des formes adaptées pour transmettre et rendre actives les personnes photographiées comme les publics. Il s’agit de tenter de transcender l’usage référentiel de la photographie pour aller vers un usage social capable de créer un dialogue et une collaboration.

Les trois projets ZONE 54 :
Prolongeant ma démarche photographique, ce projet est l’occasion d’expérimenter différents types d’expositions qui se complètent et se répondent. Ceci grâce à différents partenaires et lieux d’expositions :

« ZONE 54 : A la recherche des punks à chien »
Du 1re octobre au 15 novembre 2015, à la galerie du Cri des Lumières au château de Lunéville (54).

Cette exposition s’attache à montrer les différents lieux d’habitats que les zonards ont connu durant ce documentaire. Allant d’un bâtiment abandonné sur le point d’être détruit, à une maison avec gaz et électricité, ces photographies seront exposées sous forme de séquence narrative..

http://www.crideslumieres.org

« ZONE 54 : I love you Fuck off »

Du 2 au 11 octobre 2015 à Spraylab – Centre Culturel Centre Pomp It Up (Nancy – 54)
Cette exposition réalisée grâce à une résidence Spray Lab – Centre Culturel Gorges Pomp It Up, est à la fois sociale et expérimentale. Pour ce projet, des appareils jetables ont été donné aux zonards. Ces photographies seront exposées sous forme de tirages, accompagnant mes photographies qui seront video-projetées sur trois écrans. De plus, ces photographies seront données par les zonards à Nancy.
Les objectifs de ce projet sont d’investir la rue afin de créer un renouveler le dialogue entre les zonards et les passants, de mettre en avant leur engagement dans ce projet et d’expérimenter une nouvelle temporalité et spatialité dans mon travail photographique.

« ZONE 54 : Unrestricted Area »

A partir du 15 novembre 2015 au Stadtmuseum de Kaiserslautern (Allemagne), puis à l’ABC-Scène nationale (Bar-le-Duc, France), au Saarländisches Künstlerhaus (Saarbrücken, – Allemagne), au Centre National de l’Audiovisuel (Dudelange, Luxembourg) et à la Galerie Robert Doisneau (Vandoeuvre-lès-Nancy, France).
Cette exposition itinérante, rendue possible grâce à la bourse d’aide à la création Regards Sans limites, retrace les trois années que j’ai passé avec eux : les squats, les festivals, les rencontres etc. La scénographie/mise en espace des séquences photographiques, essentielle dans ce projet, a pour but de retracer la vie sociale de ces personnes.

Informations sur les différentes expositions à venir sur https://www.facebook.com/zone54documentaire

> Site web : www.amandineturrihoelken.fr
> Contact mail : contact@amandineturrihoelken.fr

L’ENFER ! FESTIVAL DE MICRO EDITION

L’ENFER EST UN PROJET SOUTENU ET PORTE PAR LA MJC LILLEBONNE ET l’ASSOCIATION SPRAYLAB

L’Enfer c’est quoi?

Un festival de micro-édition dont le but est de promouvoir le livre imprimé et façonné à la main. Par là, c’est la volonté de mettre en lumière un autre visage de l’édition, moins connu du grand public, qui néanmoins s’inscrit dans le champ de la création contemporaine.

Au programme:

Entré Libre > salon, exposition, ateliers d’impressions participatifs, concerts, buvette, projection vidéo.

Editeurs invités:

Les éditions de l’Étau (Nantes), Papier Gachette (Strasbourg), Print about me (Turin), Mekanik Copulaire (Strasbourg), Edition de l’épluche doigt (Lyon), Imprimerie Nasa (Strasbourg), La Nef des Fous (Epinal), Le Mégot (Fensch Vallée), Matière grasse (Strasbourg), Modulab (Metz),
OASP (Troyes), Les édition Hiatus (Nancy), des meufs et des gommes (Nancy), L’Ecole Nationale Supérieur d’Art de Nancy, L’Ecole Supérieur d’Art de Lorraine, l’Atelier du Panda (Nancy), Olivier Bourgois (Nancy), Antonin Malchiodi (Nancy), Sophie Lécuyer (Nancy)…

– L’Enfer c’est où et quand?

Du 11 au 13 septembre 2015.
La manifestation, pour cette première édition, se tiendra dans les locaux de la MJC Lillebonne, située rue du Cheval Blanc à Nancy (54000, France).

PLUS DE RENSEIGNEMENT ICI : https://www.facebook.com/lenferfestival?fref=ts

affiche-fin (1)

 

DATA DATA : 04/09 au 13/09 2015 . Installation video

DATA DATA est un collectif aux bords flous, né en 2014, essentiellement tourné vers des pratiques vidéos, dans une dimension multiforme. Se regroupant ponctuellement, les membres du collectif envisagent leurs collaborations comme un moyen de porter une réflexion commune enrichit par la pluralité de points de vue, échanges et partages maniaco-artistiques.
Ab Extra, locution latine signifiant “d’au-delà” : DATA DATA est en quête. Mythes, croyances, allégories, imaginaire collectif… L’exposition met en jeu notre existence, nos désirs et nos doutes, notre histoire – fictive ou réelle ; un récit autour du monde, de l’être humain, de ses fondements et peut-être même de sa chute.

Vernissage: Vendredi 04.09 . entrée libre 

Ouvertures: tous les jours de 14h à 18h du 05.09 au 13.09

data-A3

LITTLE K : “Je m’en vais”

La reproduction des objets emblématiques du mouvement hip-hop à l’aide de carton est le point de départ de sa production artistique. Par ce matériau
accessible à tous, on retrouve la spontanéité et l’esprit de debrouillardise de ce mouvement musical.
Animé par ce plaisir de recréer, je fabrique des objets dont l’esthétique combine qualité plastique et valorisation d’une matière récupérée. Ces objets
sont l’accomplissement de mes rêves d’enfant. Petit, je voulais partir dans l’espace, c’est pourquoi j’ai construit une fusée. Ado je voulais un booster
Mbk, une platine Mk2…
Mon projet est de retranscrire l’état d’esprit d’une personne qui s’imagine partir de la terre pour un voyage spatial.. A
l’occasion de l’exposition, le spectateur pourra voir matérialiser de façon rigoureuse le délire de cet homme. Dans différents espaces composés
d’objets sculptés, le public s’imaginera à son tour ce voyage.
A travers cette résidence, je souhaite questionner de façon poétique et décalée
la manière dont on lutte contre une condition sociale, contre une réalité extérieure perturbante et sur la façon dont l’homme a choisi de s’en libérer.

Vernissage le Vendredi 26.06 à partir de 19h. Ouvertures, tous les jours
de 14h à 18h du Samedi 27.06 au Dimanche 05.07.

SITE DE LITTLE K

littleK

 

Tout doit disparaitre / Monsieur & Madame / 22.05 au 31.05

Ayant précocement atteint l’âge de raison dès 18 mois, les facétieux Monsieur & Madame n’ont cessé d’écrire sur les murs, et ailleurs, avec leurs feutres de couleur ou pas. Leurs parents respectifs vous prient de bien vouloir les excuser pour le désagrément. “Tout doit disparaître” est une exposition ultra éphémère dont le vernissage est prévu pile en même temps que le montage et le démontage de ladite expo. Si tout se passe bien et si tu viens pendant qu’on accroche les trucs sur les murs, tu seras en train de les enlever et probablement d’en faire des nouveaux toi-même. Et comme on est sympa, tu pourras repartir avec le truc que t’as démonté de ton choix. Et comme en plus on aura prévu plein de trucs, tu peux même amener des copains. On t’attend et on te fait la bise, bonne année d’ici là et le bonjour à ta voisine.

Vernissage le Vendredi 22.05 à partir de 19h. Ouvertures, tous les jours de 14h à 18h du Samedi 23.05 au Dimanche 31.05. www.monsieur-et-madame.org 

Mr&Mme

Page 1 sur 3123